De l'eau moins calcaire à Porcheville dès le 3 juin

La communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise part à la conquête de l’eau… moins calcaire. Grâce à la technique de décarbonation, 113 000 habitants du territoire bénéficient déjà d’un service amélioré. À compter du 3 juin, 28 000 habitants supplémentaires seront alimentés par une eau plus douce grâce au dispositif mis en place à l’usine de Follainville-Dennemont.

carte eau adoucie

Si les Français sont globalement satisfaits de la qualité de l’eau du robinet, une majorité lui reproche sa dureté, c’est-à-dire sa teneur excessive en calcaire. L’eau distribuée sur le territoire de Grand Paris Seine & Oise ne déroge pas à la règle. Pour limiter les désagréments liés au calcaire, GPS&O et ses partenaires déploient une stratégie ambitieuse en matière de distribution et de traitement d’une eau de meilleure qualité avec l’arrivée prochaine de nouveaux équipements de décarbonatation.

« Notre ambition est de nous inscrire dans une démarche environnementale vertueuse en nous conformant aux nouvelles normes mais aussi d’améliorer la qualité de vie de nos habitants et leur permettre de réaliser des économies », souligne Raphaël Cognet, président de la communauté urbaine. 

GPS&O poursuit ses efforts en matière d’accès à l’eau adoucie

Après l’usine de Flins-Aubergenville, gérée par Suez, qui a inauguré son unité de décarbonatation en juin 2018 110 000 concernés puis une convention signée avec le syndicat Siryae (+ 3 000 habitants), un nouvel équipement va bientôt entrer en fonction à Follainville-Dennemont, un site géré par Veolia. Un équipement du même type sera opérationnel à Buchelay avant la fin de l’année puis à Vernouillet en 2022. Cela portera à 4 le nombre de structures dédiées et à 225 000, le nombre d’habitants desservis.

Les avantages du calcaire sans les inconvénients

Le calcaire est naturellement présent dans l’eau et sa quantité dépend de la nature des terrains traversés. Plus une eau est dure (calcaire), plus elle a une concentration importante en calcium et en magnésium. Si ces minéraux sont indispensables à l’homme, un taux trop important devient source de désagréments à tous les niveaux : vie quotidienne, consommation et budget. La décarbonatation permet d’atténuer ces inconvénients sans dénaturer les vertus du calcaire.

La décarbonatation : comment ça marche ?

decarbonatation

Des bénéfices économiques, sociaux et environnementaux

benefices eau adoucie

Fiche d’identité de l’usine de Follainville-Dennemont

Dois-je encore m’équiper d’un adoucisseur individuel ?

Techniquement vous pouvez renoncer à ce type de dépense car l’adoucissement de l’eau sera réalisé, collectivement et en amont, à l’usine de production d’eau potable à Follainville-Dennemont. Le niveau d’adoucissement sera du même ordre que celui obtenu avec un adoucisseur.

Que faire de mon adoucisseur ?

Soit vous décidez de débrancher définitivement votre installation, surtout si celle-ci est vieillissante.

Soit vous souhaitez la conserver pour un gain additionnel sur l’abattement de la dureté : dans ce cas, il sera indispensable de faire évoluer le réglage du matériel pour vous prémunir de tout risque de dégradation de la qualité (eau trop adoucie) et des appareils.

Il sera nécessaire de suivre scrupuleusement les conseils et indications techniques contenus dans les notices des fabricants d’équipement d’adoucissement individuel.
Les modifications principales portent sur :

  • la correction de débit du by-pass de l’adoucisseur pour maintenir une dureté cible entre 10° f et 15° f dans le réseau domestique,
  • la baisse de la fréquence de recharge en sel de régénération car l’adoucisseur aura 2 fois moins de calcaire à enlever.

    Globalement il est recommandé de ne pas régler vos équipements domestiques d’adoucissement de l’eau en-dessous de 10°f de dureté calcique, une cible à 15°f étant souvent recommandée.

    Par ailleurs, il est également conseillé de poursuivre l’application stricte des consignes des fabricants d’équipements (carafes filtrantes par exemple) afin d’éviter tout risque bactériologique : remplacement régulier des filtres, nettoyage fréquent de l’appareil, etc.